Surcharge de travail à Pôle emploi

— 

« Un cri d'alarme ». Le délégué syndical CFTC Michel Haeffele qualifie ainsi la manifestation organisée hier Place de la République à Strasbourg. Aux côtés d'une centaine de ses collègues, il dénonce des conditions de travail dégradées à Pôle emploi Alsace. « Il faut ralentir le rythme de la fusion car les agents n'arrivent plus à suivre. La charge de travail est trop importante et les formations internes sont insuffisantes. » Certains salariés affirment gérer simultanément plus de 170 dossiers. Du coup, 3 000 demandes d'indemnisations attendent d'être traités et les délais d'inscription s'allongent, selon les syndicats. « La crise induit une charge de travail jamais vue, reconnaît le responsable de la communication de Pôle emploi Philippe Jacquel. Nous devons nous adapter à une situation de l'emploi très dégradée, ce qui n'est pas simple. » Selon la direction, la grève a été suivie hier à 39,18 % en Alsace. Huit sites ont été fermés au public dans la région. W

L. M.