Le chômage partiel ne chôme pas

— 

La morosité n'épargne toujours pas le département, comme l'atteste « une explosion du chômage partiel ». Reprenant des données fournies par la direction départementale du travail et de l'emploi, l'Agence de développement économique du Bas-Rhin (Adira) annonce en effet, dans une note publiée lundi, que « du 1er janvier au 20 septembre 2009, 831 entreprises ont été concernées par le chômage partiel dans le Bas-Rhin, soit 37 636 salariés ».

Sur les 6 627 328 heures pour lesquelles ces sociétés ont sollicité une indemnisation de l'Etat, 72 % ont été payées. Seules 1 492 000 heures de chômage partiel avaient fait l'objet d'une aide financière en 2008, et 110 000 heures en 2007.

Cependant, « des signes de stabilisation, voire de lente reprise, apparaissent », selon l'Adira. « Les carnets de commande [des entreprises] se remplissent à nouveau, et il y a eu un net ralentissement des déclarations d'impayés, ces dernières semaines. » W

P. W.