La bibliothèque idéale quitte son chapiteau

Ludovic Meignin

— 

Une quarantaine d'auteurs vont participerà la manifestation jusqu'au 2 octobre.
Une quarantaine d'auteurs vont participerà la manifestation jusqu'au 2 octobre. — G. VARELA / 20 MINUTES

La Bibliothèque idéale s'écrit cette année au pluriel. Lancée en 2006 par la précédente municipalité, la manifestation culturelle avait été renouvelée l'année suivante. Ces deux éditions avaient respectivement attiré 6 000 et 10 000 personnes. Suspendu en 2008, le rendez-vous littéraire, rebaptisé Les Bibliothèques idéales, écrit demain une autre page de sa jeune histoire. Une manière de souligner une nouvelle philosophie. Au lieu d'être concentré comme auparavant sous un grand chapiteau planté sur la place du Château, l'événement se déploie dans toute l'agglomération jusqu'au 2 octobre. Ainsi, les hôtes de la manifestation seront accueillis dans la grande salle de l'Aubette rénovée, quatre médiathèques et sept librairies. Parmi elles, Kléber, qui fut partie prenante dès le début.

L'Ill aux trésors participera en revanche pour la première fois. Tenue par Pedro Mota, cette librairie généraliste est installée à Illkirch. Pour lui, « la décentralisation de la manifestation est son point fort. Faire un salon du livre stricto sensu apporterait moins, car il y en a déjà énormément et je crois que les gens sont friands de rencontres plus intimistes. » Un point de vue partagé par la Librairie des bateliers, autre nouvelle venue, où l'on indique que « le but n'est pas seulement d'organiser des rencontres avec des auteurs qui font la rentrée littéraire. Nous voulons aussi faire connaître des personnalités moins connues, comme Jean-Paul Michel, fondateur il y a trente-trois ans de la maison d'édition bordelaise William Blake and Co. »

La programmation* se veut grand public. Une quarantaine d'auteurs de renom sont attendus, dont Erik Orsenna, Daniel Mesguich et Jean-Paul Kauffmann. Parmi les temps forts figure la remise du Goncourt de la nouvelle, samedi à 15 h 30 à la médiathèque André-Malraux. Le lauréat 2009 est Sylvain Tesson pour Une vie à coucher dehors. W

* http://bibliotheques-ideales.strasbourg.eu