Goethe reste en retrait au lycée schuré

— 

Pour la justice, il n'y a pas d'urgence. L'enseignement de la section bilingue « expérimentale » du lycée Schuré de Barr ne sera pas réaménagé avant son ouverture, à l'occasion de cette rentrée. Le tribunal administratif a, en effet, rejeté hier le recours suspensif déposé en référé par le Comité fédéral des associations pour la langue et la culture régionales d'Alsace. L'association plaignante conteste les conditions dans lesquelles l'enseignement bilingue allemand-­français est organisé dans l'établissement. Selon elle, le nombre d'heures de cours dans la langue de Goethe devrait être à parité avec le français, soit 13 heures hebdomadaires, contre 6 prévu actuellement.

La justice devra maintenant se prononcer sur le fond de l'affaire. Une procédure qui pourrait s'étendre pendant encore au moins deux années. Il s'agit, en effet, du délai minimum généralement constaté dans ce type d'affaires, a confié à 20 Minutes une source proche du dossier. W

L. M.