Une touriste confond "hôtel" et "hôtel de ville"

INSOLITE Une Britannique a passé la nuit dans une mairie, dans le Haut-Rhin...

Avec agence

— 

Sans doute peu familière des subtilités de la langue française, une touriste britannique a passé la nuit de vendredi à samedi enfermée dans la mairie de Dannemarie, près de Mulhouse (Haut-Rhin). Elle avait pris «l'hôtel de ville» pour «un hôtel».

Enfermée

La mésaventure de cette jeune femme d'une trentaine d'année, qui voyageait seule, a débuté vendredi soir, a expliqué à l'AFP Paul Mumbach, maire de cette localité de 2.500 âmes du sud de l'Alsace, confirmant une information des Dernières nouvelles d'Alsace. «Il y avait une réunion de responsables d'associations à la mairie ce soir-là. En sortant, ils ont entendu du bruit dans les toilettes» mais, sans trop y prêter attention, «ont verrouillé la porte derrière eux», explique-t-il.

Lorsque l'infortunée touriste s'est rendu compte qu'elle était enfermée dans le bâtiment, elle a allumé les lumières afin d'attirer l'attention «mais dehors, personne n'a rien remarqué», poursuit-il.

En guise d'appel au secours, elle a scotché sur la vitre de la porte de la mairie une affiche, rédigée dans un français pour le moins approximatif: «22.08.2009 Je suis fermer ici. Est ce possible la porte en ouvrir?». Puis, de guerre lasse, elle a fini par s'endormir sur les fauteuils disposés dans le hall d'accueil, selon l'édile.

Délivrance

Finalement, la jeune femme a été «délivrée» par Paul Mumbach, samedi vers 9h, une pharmacienne ayant donné l'alerte après avoir remarqué l'affichette. Malgré son français hésitant, la touriste a pu expliquer sa mésaventure: alors qu'elle était de passage à Dannemarie vendredi soir, elle a vu l'inscription «hôtel de ville»... et en a déduit qu'il s'agissait d'un hôtel où elle pouvait passer la nuit, s'amuse l’élu.

Ensuite, «elle m'a demandé où elle pouvait trouver un hôtel. Je lui en ai indiqué un pas très loin et elle partie, toute penaude», poursuit l'élu qui se demande s'il ne va pas «faire traduire "hôtel de ville" en anglais et en allemand», histoire de ne plus enfermer de touristes.