La fac de pharmacie se refait une santé avec la relance

— 

La vétusté tient son remède. Le préfet de région, Pierre-Etienne Bisch, a visité hier le chantier de modernisation de la faculté de pharmacie à Illkirch. « C'est un exemple d'investissement utile au public effectué dans le cadre de la relance », a-t-il souligné. Ces travaux s'intègrent dans les 93 opérations du plan qui mobilise au total 116 millions d'euros en Alsace. Pour le doyen de l'établissement, Jean-Yves Pabst, c'est une aubaine car « s'il n'y avait pas eu ce dispositif, nous n'aurions jamais pu nous permettre cette rénovation ». Durant neuf mois, une dizaine d'électriciens vont mettre aux normes les installations pour un coût estimé à deux millions d'euros. Le plan de relance permet aussi la restructuration du bâtiment. Il va devenir accessible aux personnes handicapées. Deux amphithéâtres vont être créés et le parking réaménagé avec l'adjonction d'espaces verts. L'investissement total pour cette tranche du chantier est de 1,3 million d'euros. W

L. M.