Une vitrine capitale de la région

Philippe Wendling

— 

La Maison de l'Alsace, située au n° 39 de l'avenue des Champs-Elysées, à Paris.
La Maison de l'Alsace, située au n° 39 de l'avenue des Champs-Elysées, à Paris. — S. POUZET / 20 MINUTES

Un projet en jachère sur les Champs-Elysées. Prévue cet été, la rénovation de la Maison de l'Alsace à Paris débutera finalement au printemps 2010. En cause, entre autres, un retard dans l'accord avec la brasserie au rez-de-chaussée de ce bâtiment situé au n° 39 de la plus belle avenue du monde. « Nous en sommes au stade des dernières réunions techniques », se réjouit Bernard Kuentz, directeur de la Maison de l'Alsace.

Estimée à 10 millions d'euros, la restructuration de la Maison sera financée par les départements du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, ses deux propriétaires. L'opération fera l'objet d'un retour d'investissement sur douze ans grâce aux loyers. Son ambition : « Donner de Alsace une autre image que celle des clichés », expliquait l'an dernier Jean-Daniel Zeter, président de la Maison de l'Alsace. « Nous allons entièrement détruire l'intérieur de ce bâtiment de 2 000 m2 et ne garder que ses façades haussmaniennes, précise Bernard Kuentz. Au rez-de-chaussée, nous créerons un espace de promotion de l'Alsace par le biais de nouvelles technologies. » Dans les étages, des bureaux et salles de conférence formeront un centre d'affaires ouvert surtout aux entreprises alsaciennes. Enfin, sous les toits, une verrière permettra d'organiser des événements avec vue sur la tour Eiffel. « Comme nous sommes la seule région à posséder un tel lieu sur les Champs-Elysées, c'est un superbe outil que nous devons développer », estime Bernard Kuentz. Dans son viseur, non plus uniquement la promotion touristique de la région, mais celle de l'ensemble de ses secteurs économiques en s'appuyant notamment sur le réseau des Alsaciens de Paris. W