Jean-Marie Bockel promu à « la prison »

— 

Jean-Marie Bockel, maire Gauche moderne de Mulhouse, a été nommé mardi secrétaire d'Etat à la Justice, auprès de la nouvelle garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie. « Un poste qui englobe des compétences générales au ministère de la Justice et plus spécifiquement la réforme de l'administration pénitentiaire, ainsi que la modernisation des prisons et la construction de nouvelles, précise cet avocat de formation. Je vis cette nomination comme une promotion après ce qui avait été perçu comme une rétrogradation au secrétariat d'Etat aux Anciens combattants. » Parce qu'il réclamait la fin de la « Françafrique », il avait été débarqué de ses fonctions à la Coopération et la Francophonie, en mars 2008. Les élus alsaciens l'ont appelé hier à se saisir rapidement du dossier concernant la création d'une cité judiciaire à Strasbourg. Ils l'ont aussi engagé à s'opposer, avec eux, au transfert annoncé de l'Elsau à Nancy, de la direction intérrégionale des services pénitentaires et de ses 194 agents. W

P. W.