Les fouilles à l'école Pasteur livrent leurs premières leçons

— 

Des découvertes éducatives. Débutées il y a un mois,

les fouilles préventives dans la cour de l'école Pasteur, rue des Veaux, révèlent leurs premiers secrets. Leurs enjeux, « comprendre comment le site s'est urbanisé depuis le Moyen Âge et mettre en articulation ses leçons avec le déplacement des berges de l'Ill, explique Maxime Werlé, responsable du chantier pour le Pôle d'archéologie interdépartemental rhénan. Pour le moment, alors que nous nous attendions à mettre au jour des vestiges des XIIIe et XIVe siècles, nous avons trouvé des bâtis du XIIe siècle. Nous ne savons par contre pas encore s'il s'agissait d'une maison ou d'un bâtiment civil. » Parmi les autres trouvailles, des objets rescapés du bombardement du quartier en 1944 mais aussi, et surtout, un alignement de berges consolidées avec des piquets de bois datant du Xe au XVe siècle. « L'Ill avait alors une emprise plus large qu'actuellement et n'était pas canalisé, précise Maxime Werlé. Mais de là à parler d'un déplacement du cours d'eau, nous n'avons pas encore assez d'éléments pour le dire. » Une raison pour laquelle, notamment, des spécialistes d'archéologie environnementale devraient prochainement venir étudier le site. Les fouilles s'achèveront fin juillet et laisseront place à la construction d'une cantine scolaire de 56 places, dotée d'un toit végétalisé. Sa livraison est prévue en septembre 2010. W P. W.