Food culture remet le couvert

— 

Un rendez-vous culinaire qui veut faire recettes. Lancé l'été dernier,

Food culture*, le festival des cultures et saveurs d'Europe, réinvestira les rues strasbourgeoises du 2 au 12 juillet. Le péché mignon de ses organisateurs, associer des réunions de spécialistes de la gastronomie au Conseil de l'Europe avec des festivités populaires au centre-ville.

« Pour sa première édition, Food culture s'était déroulé sur trois jours, cette année nous tentons dix jours, a expliqué hier lors de la présentation du festival, Jean-Louis de Valmigère, son initiateur. Strasbourg étant la capitale de l'Europe, nous voulons aussi en faire la capitale des gastronomies européennes. » Mais au-delà de la symbolique, ses organisateurs entendent surtout l'inscrire dans le temps. « L'ambition est de créer un grand événement de l'été, explique Jean-Jacques Gsell, président de l'office de tourisme de Strasbourg. L'année dernière, même si nous étions un peu entre nous, on a déjà eu de bons résultats », avec quelque 30 000 visiteurs. Officiellement, Jean-Louis de Valmigère pense « au moins tripler » la fréquentation cet été. De façon plus discrète, il ne cache pas qu'il table plutôt sur 150 000 personnes. Food culture dispose pour le moment d'un budget avoisinant les 500 000 euros, financé par des aides privées et publiques. Principale partenaire, la ville a décidé de lui attribuer une enveloppe de 200 000 euros. W

P. W.

*www.culture-food.eu