Prison ferme pour le tueur de perruches

— 

Derrière les barreaux pour avoir ouvert la cage aux oiseaux, avant de les croquer. Poursuivi pour violence conjugale et cruauté envers les animaux, un homme de 27 ans a écopé de dix mois de prison, donc cinq ferme, vendredi devant le tribunal correctionnel de Mulhouse. Lundi dernier, il avait violemment frappé et menacé sa compagne avec un couteau, après que celle-ci eut vidé sa bouteille de bière dans l'évier de son appartement mulhousien. Sans emploi, l'individu fait l'objet d'un suivi médical pour des problèmes d'alcoolisme. Fou de rage, après avoir frappé son amie - ce qu'il nie -, il s'était saisi de ses perruches, tordant le coup à la première et décapitant la seconde avec les dents. Il avait ensuite menacé de tuer son chat. Faux, a-t-il répliqué vendredi à l'audience. « Quand je suis rentré, ma copine n'était pas là. La cage était ouverte et l'un des oiseaux avait la tête bloquée entre les barreaux. Le deuxième était à terre et le chat jouait avec. » W

P. W.