Strasbourg : Près de 15 % des conducteurs de la CTS absents en raison du Covid-19 ou de la grève

TRANSPORTS La CTS – compagnie des transports strasbourgeois – connaît en ce début d’année 2022 « un absentéisme très important », avec près de « 160 conducteurs absents en moyenne sur les derniers jours »

Luc Sorgius
— 
Le trafic sur le réseau CTS est perturbé en ce début d'année 2022.
Le trafic sur le réseau CTS est perturbé en ce début d'année 2022. — Luc Sorgius

Sale temps pour la Compagnie des transports strasbourgeois. En ce début d’année 2022, les problèmes s’accumulent pour la CTS, obligée de revoir en profondeur, et au jour le jour, l’organisation du trafic de bus et de tram dans toute l’Eurométropole.

Déjà sujette depuis début décembre à un mouvement de grève reconductible, dont le préavis court jusqu’au 1er juin 2022, la CTS n’échappe pas non plus à la flambée de l’épidémie de  Covid-19.

« Contrainte de réduire son offre de transport »

Le résultat? « Un absentéisme très important », indique Clémentine Colin, responsable de la communication institutionnelle de la CTS. « Sur plus de 1.000 conducteurs près de 160 sont absents en moyenne sur les derniers jours. Sur ces 160 absents, on compte environ la moitié en lien avec le Covid avec, parmi eux, une majorité de personnes cas contact contraints de s’isoler. »

Un cas de figure rare qui nécessite une certaine adaptation. « L’organisation de la CTS permet en temps de normal de palier à l’absentéisme d’une centaine de conducteurs maximum grâce à des effectifs de réserve mais au-delà, explique Clémentine Colin, elle est contrainte de réduire son offre de transport en donnant la priorité aux heures de pointe. »

A la CTS, on estime que la « réorganisation quotidienne » permet en l’état de maintenir « 90 % » du trafic de bus et de trams. Sans garantie pour la suite. « En raison de la situation sanitaire actuellement très incertaine, la CTS n’a pas de visibilité sur la durée de ces perturbations », annonce Clémentine Colin.