Coronavirus en Alsace : Le vaccinodrome de Strasbourg va rouvrir plus tôt que prévu

SANTÉ A la place du 3 janvier, le lieu va de nouveau accueillir des patients dès le lundi 20 décembre

T.G.
— 
Le vaccinodrome sera encore implanté dans l'hôtel de la CEA et tenu par les pompiers.
Le vaccinodrome sera encore implanté dans l'hôtel de la CEA et tenu par les pompiers. — T. Gagnepain / 20 Minutes

Un peu plus deux mois de fermeture et c’est reparti. Le vaccinodrome de Strasbourg, installé à l’hôtel de la collectivité européenne d’Alsace (CEA) va rouvrir ses portes dès le lundi 20 décembre. Soit deux semaines avant le 3 janvier, la date initialement fixée.

C’est « le contexte d’une circulation virale importante dans le département » qui a justifié ce calendrier avancé, selon la préfecture du Bas-Rhin. Le taux d’incidence est en forte hausse, ces dernières semaines. Actuellement, 670 personnes pour 100.000 habitants sont positives au  Covid-19 dans le département, contre une moyenne nationale de 501 au 9 décembre.

« Au 11 décembre, dans le Bas-Rhin, les plus de 65 ans sont 63 % à avoir déjà eu leur rappel  vaccinal, mais les 50-64 ans ne sont que 30 % à l’avoir effectué alors qu’ils sont 70 % à plus de cinq mois de leur dernière injection », écrit encore la préfecture dans un communiqué.



Le vaccinodrome situé place du Quartier-Blanc, à côté de la Petite France, pouvait accueillir jusqu’à 2.000 personnes par jour jusqu’à sa fermeture le 4 octobre. Cette fois, quatre lignes de vaccination seront ouvertes, dont une sans rendez-vous, accessible de 8h15 à 19h30 pour les adultes de plus de 30 ans. Il sera ouvert du lundi 20 au jeudi 23, puis du lundi 27 au jeudi 30 décembre, avant un fonctionnement en semaine en janvier.

L’agence régionale de santé du Grand-Est demande aux personnes « qui ont déjà un rendez-vous programmé dans la même période dans un autre centre de le respecter, de ne pas se positionner sur un créneau avec ou sans rendez-vous au vaccinodrome. »