L'insécurité routière en perte de vitesse

Philippe Wendling

— 

Nouveau coup de frein à l'insécurité au volant. « Au mois de mars, aucune personne n'est décédée dans un accident de la circulation dans le Bas-Rhin », a indiqué ce week-end l'Observatoire de la sécurité routière. Au cours du premier trimestre, 6 personnes ont perdu la vie sur les routes du département contre 12 début 2008. De façon plus générale, 74 accidents ont été constatés en mars contre 88 à la même période l'an passé.

Si le département n'est pas (encore) concerné par l'instauration, annoncée ce week-end, de radars aux feux rouges, il voit néanmoins se multiplier les équipements destinés à réduire le nombre d'accidents. Depuis le début de l'année, aux 16 déjà existants, 4 nouveaux radars automatiques ont été installés sur la route du Rhin, à La Wantzenau, à Châtenois et à Souffelweyersheim. Le dernier, situé sur l'A 4, dans le sens Strasbourg-Paris, a déjà constaté 1 917 excès de vitesse depuis sa mise en service le 3 mars. Au total, quelque 19 906 infractions ont été enregistrées le mois passé dans le Bas-Rhin, dont 9 641 par des instruments fixes. En 2008, pas moins de 418 600 contrevenants avaient été flashés sur les routes alsaciennes, soit 1 146 en moyenne chaque jour. ■