La construction de la mosquée repart sur de nouvelles bases

— 

Un nouveau départ. Arrêtée depuis janvier 2008, la construction du lieu de culte musulman du Heyritz devrait « reprendre d'ici à début mai », s'est réjoui ce week-end Saïd Aalla, président de la Grande Mosquée de Strasbourg. Opposée financièrement à un ancien promoteur, la société civile immobilière en charge du chantier a signé, vendredi, un contrat avec une nouvelle entreprise. Problème, le coût de la Grande Mosquée, estimé à 6,3 millions d'euros, a été revu à la hausse de près de 2,3 millions d'euros. La ville doit délibérer en avril au sujet d'une éventuelle augmentation de sa participation aux travaux. ■ P. W.