Pour greffer le campus au don d'organe

— 

Donner un peu de soi peut sauver des vies. Le neuvième Forum prévention santé du service universitaire de médecine préventive de Strasbourg (Sumps) s'est ouvert hier. Il tournera sur les campus de la ville jusqu'au 25 mars. Il vise à sensibiliser les étudiants et le personnel de l'université aux dons de sang, d'organes et de moelle osseuse. Outre des rencontres avec des spécialistes, le forum propose des projections de films suivies de débats. « Les jeunes sont généralement généreux. Il suffit parfois d'aller vers eux pour provoquer le déclic d'être donneur », explique Corinne Clarac, médecin et directrice du Sumps.

« Tous les ans, il y a des personnes en attente d'un organe qui décèdent », rappelle Francis Bak, coordinateur de prélèvement au CHU de Strasbourg. Un message reçu par Bastien, un étudiant de 20 ans. « Je suis déjà donneur de sang régulier. Aujourd'hui, je suis venu me renseigner sur les conditions de don de moelle osseuse ». ■ L. M.

www.unistra.fr