Un tronçon à grande vitesse accéléré

— 

Un peu plus sur les rails. En déplacement à Ornans (Doubs), Nicolas Sarkozy a annoncé hier le lancement des études et des acquisitions foncières préalables à la création de la deuxième phase de la branche est de la LGV Rhin-Rhône . Elles doivent s'achever impérativement d'ici à 2012, date de la fin de validité de la déclaration d'utilité publique. Sa construction pourra ainsi démarrer dans la foulée de la mise en circulation de la première tranche de la ligne, prévue le 11 décembre 2011.

Le chantier comprendra notamment la création d'un tronçon à grande vitesse entre Petit-Croix (Territoire de Belfort) et Lutterbach (Haut-Rhin). Longue d'une trentaine de kilomètres, la portion permettra de réduire de 25 mn les trajets entre Belfort et Mulhouse. Il reste encore à régler la question du financement des travaux. Estimés à 590 millions d'euros, ils devraient être couverts par Réseau ferré de France, l'Etat, l'Union européenne et les collectivités francomtoises et alsaciennes. ■ P. W.