Strasbourg : Déjà plus de 41.000 demandes de gratuité dans les trams et les bus de l'Eurométropole pour les moins de 18 ans

TRANSPORTS En quelques semaines, les demandes d’abonnement gratuit pour les moins de 18 ans résidants dans l’Eurométropole affluent à la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS)

Gilles Varela
— 
Illustration. Tramway et bus sur l’extension de la ligne F. Strasbourg le 27 08 2020.
Illustration. Tramway et bus sur l’extension de la ligne F. Strasbourg le 27 08 2020. — G. Varela / 20 Minutes
  • Les trams et les bus du réseau de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) seront gratuits pour les moins de 18 ans résidants dans l’Eurométropole à partir du 1er septembre.
  • Cette gratuité est conditionnée à l’obtention d’un badge qui devra être activé une première fois puis utilisé à chaque voyage.
  • Pour s’inscrire, la CTS invite vivement les usagers à passer par son site en ligne mais pour ceux qui ne sont pas familiers avec Internet, il est encore possible de le faire à l’agence éphémère située dans la gare centrale.

C’est l’histoire d’un succès annoncé. Depuis le vote en février dernier sur la gratuité des transports en commun du réseau de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) pour les moins de 18 ans résidant dans l’Eurométropole, il était fort à parier que cette mesure allait rencontrer un vif succès… Même si cela a évidemment un coût pour la collectivité, estimé entre 6 et 8 millions d’euros et financé par le budget des mobilités.  La gratuité sera effective dès ce 1er septembre, mais la campagne d’inscription pour obtenir un badge de transport gratuit est lancée depuis le début de l’été et cela cartonne. Déjà plus de 41.000 mineurs ont depuis effectué les démarches pour l’obtenir. Et les demandes continuent d’affluer en cette veille de rentrée et pourraient selon la CTS atteindre un total de 50.000 demandes, estime Caroline Messner, directrice des Relations clients et du développement commercial à la CTS. Pour l’instant, « 26.000 étaient déjà détenteurs d’un badge et plus de 16.000 sont de nouveaux clients. »

Objectif de cette mesure phare de la nouvelle municipalité, créer une habitude chez les jeunes Strasbourgeois, automobilistes de demain, leur faire apprécier les transports en commun. Mais également encourager les familles à favoriser le tram ou le bus à la voiture alors que la Zone à faible émission (ZFE) est annoncée dans l’Eurométropole, le tout sans les pénaliser financièrement. « Cela peut représenter une économie qui peut aller (tarif plein) jusqu’à 276 euros par enfant de 4 à 17 ans », détaille Caroline Messner.

Favoriser Internet

La CTS, « sur le pied de guerre » pour être au rendez-vous le 1er septembre, n’a eu que quelques mois pour ouvrir les inscriptions.  « On a habituellement environ 30.000 jeunes qui sont abonnés sur les 80.000 que compte l’Eurométropole » précise Caroline Messner. « Il a fallu bâtir un dispositif pour gérer cette situation, et pour y parvenir, passer au maximum par du "dématérialisé", car c’est difficile de gérer sur une si courte période 40.000 ou 50.000 personnes dans une agence commerciale. Donc on a fait évoluer notre agence en ligne dont toute une partie est dédiée à la gratuité. C’est ce moyen qu’il faut privilégier pour faire sa demande. »

Et pour ceux qui ne sont pas familiers avec Internet, ce n’est pas la peine de se rendre à l’agence centrale. Le seul lieu possible pour faire sa demande est l’agence éphémère, située au niveau moins un de la gare centrale, (en face de Velhop). Elle restera ouverte jusqu’au 16 octobre. Cette dernière a traité 13 % à 15 % des demandes d’adhésion.

Quant au titre lui-même, il est valable un an auquel s’ajoutent les mois jusqu’à la fin de la date d’anniversaire de la personne. En revanche, pas question de monter dans le tram ou le bus sans badge, même si celui-ci est gratuit. Il doit être impérativement activé une première fois sur une borne puis il faudra badger à chaque voyage. De quoi étudier la fréquentation du réseau afin de gérer au mieux les flux à venir. Quant à savoir quelle incidence précise cela va avoir, rendez-vous est donné au 1er septembre.