Pass sanitaire en Alsace : Exemption pour les centres commerciaux (pour l’instant)

EPIDEMIE Les préfectures d’Alsace ont pris la décision de ne pas imposer le pass sanitaire dans les centres commerciaux, mais elle peut évoluer selon la situation

G.D.
— 
Le centre commercial de Rivetoile.
Le centre commercial de Rivetoile. — G. VARELA / 20 MINUTES

Depuis lundi, l’obligation du pass sanitaire a été élargie aux restaurants, cafés et autres TGV. Les centres commerciaux de plus de 20.000 m2 sont également concernés mais, dans leur cas, c’est au préfet qu’appartient la décision, selon la situation sanitaire constatée sur le territoire.

Ainsi, dans le Haut-Rhin, le préfet, Louis Augier, a décidé de ne prendre aucun arrêté pour imposer le pass, annoncent Les DNA. Mais cette décision pourrait varier en fonction de l’évolution de l’épidémie, qui est stable, pour l’instant, dans les deux départements alsaciens.

« Au cas par cas »

Dans le Bas-Rhin, aucune décision n’avait été été prise, lundi. La préfète, Josiane Chevalier, avait indiqué au quotidien régioinal qu’elle le serait « au cas par cas », en fonction de la circulation du virus, et en concertation avec les élus locaux et professionnels.

Une autre question va se poser si la décision d’instaurer le pass sanitaire est prise: il faudra définir le périmètre afin de « garantir l’accès aux biens de première nécessité », comme le précise le décret ministériel, paru dimanche.