Coronavirus dans le Bas-Rhin : Alcool dans l'espace public, port du masque renforcé... La préfète durcit le ton

EPIDEMIE Le taux d'incidence a dépassé les 200 cas positifs pour 100.000 habitants dans l'agglomération strasbourgeoise

T.G.
— 
Josiane Chevalier, la préfète de la région Grand Est.
Josiane Chevalier, la préfète de la région Grand Est. — T. Gagnepain / 20 Minutes

Le Covid-19 inquiète de nouveau dans le Bas-Rhin. Comme partout en France, le nombre de contaminations est reparti à la hausse et le virus circule de nouveau fortement. Un indice le prouve : le taux d’incidence. D’après les chiffres communiqués par la préfète du département, 148 habitants sur 100.000 habitants seraient désormais positifs au coronavirus et même 218 dans l’agglomération strasbourgeoise.

Devant cette situation, la représentante de l’Etat Josiane Chevalier a décidé de nouvelles mesures, qui seront toutes applicables à partir de ce mardi 27 juillet. La première concerne le masque. Il sera désormais obligatoire dans les établissements recevant du public (ERP) qui sont déjà soumis au pass sanitaire. Son port dans ces lieux vient s’ajouter à toutes les situations déjà connues (marchés, rassemblements, transports en commun etc.)

La deuxième mesure concerne l’alcool sur l’espace public. « La vente et la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique sont interdites à Strasbourg à l’exception de la réserve naturelle du Rohrschollen, la forêt de la Robertsau, la forêt du Neuhof, l’ensemble de la zone du port du Rhin (hors jardin des Deux-Rives) », écrit la préfecture dans un communiqué.