Les anti-Otan se préparent à entrer en scène

— 

La désobéissance civile s'organise. Moins d'un mois avant le sommet de l'Otan à Baden-Baden et Strasbourg (les 3 et 4 avril), une cinquantaine de pacifistes ont fait une démonstration publique de contournement de barrages policiers, hier, place de la République. Une répétition générale organisée par une alliance de collectifs baptisée Block Nato. « Nous savons que ce genre de choses fonctionne pour l'avoir déjà expérimenté lors du sommet du G8 de Heiligendam » en 2007, indique Felix Pithan, membre du collectif allemand Solid. Parmi les techniques employées, un sit-in sur la voie publique, « une méthode non-violente visant à fatiguer les policiers en les obligeant à s'y mettre à plusieurs pour évacuer chacun d'entre nous », indique Kiemke, un des participants. Pour les protestataires, « ce sommet n'est pas un anniversaire. Soixante ans d'Otan, c'est assez ! », a déclaré Brigitte Bastian, porte-parole du collectif des Désobéissants civils de Strasbourg, en dénonçant, notamment, les restrictions de circulation imposées aux citoyens durant l'événement. ■ L. M.