Jours chômés chez Stracel

— 

Un début d'année qui ne restera pas dans les annales. En raison d'un « tassement » du marché, la papeterie strasbourgeoise Stracel va cesser sa production du 28 mars au 5 avril. Une mesure annoncée vendredi par son propriétaire, le finlandais UPM, qui vient s'ajouter aux vingt jours de chômage technique déjà observés au cours des deux derniers mois.

Spécialisée dans le papier magazine, l'usine, qui compte 170 salariés, ne fonctionne actuellement qu'aux trois-quarts de ses capacités. Selon les syndicats, elle a perdu près de 190 emplois ces dix dernières années. ■ P. W.