Des postes en moins à Timken

— 

Avec la crise automobile, Timken cale. Le fabricant de roulements a annoncé hier la possible suppression de 185 à 190 postes dans son usine de Colmar. Les ateliers, qui comptent environ 1 000 salariés, sont déjà en chômage partiel une semaine sur deux depuis le début de l'année. Dévoilée en comité central d'entreprise, la mesure donnera lieu à un plan de sauvegarde de l'emploi, qui sera présenté autour du 20 mars. Timken pourrait aussi stopper les activités de son équipe de nuit de son centre strasbourgeois. Huit des cent vingt salariés du site seraient menacés. ■ P. W.