Vaccination dans le Bas-Rhin : Face au variant Delta, tous les centres restent ouverts cet été

SANTE Le variant Delta du Covid-19 circule activement dans la population bas-rhinoise et dépasse déjà les 55 % des cas positifs, selon les autorités sanitaires

Gilles Varela
— 
Illustration. Vaccination d'une jeune adulte en France.
Illustration. Vaccination d'une jeune adulte en France. — FRANCOIS GREUEZ/SIPA
  • Pour éviter une quatrième vague, il faut vacciner en grand nombre martèlent les autorités et les professionnels de santé.
  • Aussi, la totalité des 22 centres de vaccination du Bas-Rhin resteront ouverts jusqu’à la rentrée (au moins), sans diminution du nombre de doses disponibles.
  • Des actions « flash », sans rendez-vous, seront organisées régulièrement sur tout le département. Le 14 juillet, le centre de la Bourse à Strasbourg sera ouvert aux patients, sans prise de rendez-vous.

 

Si le taux de vaccination de la population est au taquet dans le département du Bas-Rhin, il peut et doit encore fortement augmenter, martèlent en chœur les professionnels de santé et les autorités sanitaires. Avec un taux de vaccination des plus fort de France, soit 54,8 % de personnes ayant déjà reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid et 37 % les deux doses, le département fait figure de très bon élève. Le tout conforté par un taux d’incidence en baisse, bien en dessous de la moyenne nationale (15 % des cas pour 100.000 habitants contre 23 % en France).

Des résultats satisfaisants, encourageants mais insuffisants soulignent l’ARS Grand-Est, des médecins, des pharmaciens et infirmiers. Car le variant Delta du coronavirus circule activement dans la population bas-rhinoise et dépasse déjà les 55 % des cas positifs de Covid-19. Il devrait, ce ne serait qu’une question de semaines voire de jours, rapidement « atteindre les 90 % à 100 % des cas » estime Stéphanie Jaeggy, déléguée départementale adjointe de l’ARS Grand-Est. A noter également, la tranche d’âge de la population la plus touchée est les 20-29 ans. Augmentation également des cas de Covid longs. Même si leur nombre n’est pas encore précisément connu, « il faut compter environ un dixième des personnes infectées », estime Stéphanie Jaeggy.  « Une solution, et c’est vraiment le moment de le faire, est d'aller se faire vacciner  pour éviter une quatrième vague », martèlent les autorités et les professionnels de santé.

Chaque semaine, 65.000 doses sont disponibles

Aussi, contrairement à d’autres départements, la totalité des 22 centres de vaccination resteront ouverts jusqu’à la rentrée (au moins), sans diminution du nombre de doses disponibles, assure la préfecture. Même si, pour faire reposer les équipes, certains centres ne s’occuperont que de la deuxième injection à partir du 31 juillet. Au total, chaque semaine, environ 65.000 doses Pfizer sont disponibles pour le Bas-Rhin. Des opérations de médiation sanitaire et de sensibilisation à la vaccination se dérouleront tout l’été. La plupart des centres augmentent leurs capacités, en proposant régulièrement des horaires en soirée et le week-end, et des créneaux sans rendez-vous.

Des actions « flash » seront organisées régulièrement. La prochaine aura d’ailleurs lieu ce jeudi dans neuf centres répartis sur tout le territoire et sans rendez-vous. Enfin, le 14 juillet ne sera pas seulement le jour de la fête nationale, mais aussi celle du vaccin dans le Bas-Rhin avec une opération spéciale au centre de la Bourse à Strasbourg qui sera ouvert ce jour-là, sans rendez-vous également. De quoi, espèrent les professionnels de santé, bien préparer la rentrée.