Strasbourg : Les fêtes nocturnes bientôt interdites sur le campus après des dégâts

EXCES Depuis la fin du confinement, les soirées se multiplient et provoquent des dégradations

T.G.
— 
La Tour de Chimie sur le campus de l'Université de Strasbourg.
La Tour de Chimie sur le campus de l'Université de Strasbourg. — Capture d'écran http://blog.educpros.fr/pierredubois/

Une soirée Projet X le 21 juin qui se termine par des vitres cassées d’un bâtiment de l'université de Strasbourg (Unistra), d’autres soirées qui laissent des traces (bris de verre, déjections, etc.) sur le campus ou encore des intrusions dans des locaux… Depuis la fin du confinement, des étudiants se réunissent, avec d’autres populations, à l'occasion de fêtes nocturnes sur leur habituel lieu d’enseignement.

Des initiatives qui ne sont pas du goût de Michel Deneken, le président de l’Unistra. Il craint que cela « dégénère sérieusement », rapportent les Dernières nouvelles d'Alsace. Afin de l’éviter, le responsable a annoncé à son personnel qu’il allait prendre « un arrêté d’interdiction des manifestations nocturnes sur le campus à compter du dimanche 4 juillet ». Elles seront interdites de 22 heures à 6 heures, selon le quotidien régional.