Affaire Sophie Le Tan : Trois ans après sa disparition, l'étudiante a été inhumée en Alsace

CEREMONIE L'hommage a eu lieu dans la plus stricte intimité à Thann, dans le Haut-Rhin

T.G.

— 

Dans la rue Perle, devant l'immeuble où vivait le principal suspect dans la disparition de Sophie Le Tan.
Dans la rue Perle, devant l'immeuble où vivait le principal suspect dans la disparition de Sophie Le Tan. — G. Varela / 20 Minutes

Un dernier adieu. Près de trois ans après sa mort, Sophie Le Tan a reçu un ultime hommage de la part de sa famille et de ses proches. Une cérémonie a eu lieu samedi matin à Thann, dans le Haut-Rhin, a révélé l’association Icared, qui s’était formée à la suite de la disparition de l’étudiante.

« Cet hommage relève d’un juste retour des choses à la suite d’une longue et éprouvante bataille juridique destinée à obtenir des autorités l’autorisation de restituer la dépouille de Sophie. Cet accord enfin donné, il a été demandé à la famille de procéder au plus vite à l’inhumation, cette dernière ayant donc nécessité d’effectuer les démarches dans la plus grande précipitation », écrit le collectif dans sa publication Facebook.

Cette inhumation intervient alors que le procès de Jean-Marc Reiser, qui a avoué son meurtre en septembre dernier, devrait se tenir dans les mois à venir.