Arsène Wenger et Christian Jeanpierre prennent une licence vétéran à Duppigheim-Duttlenheim

FOOTBALL Tout est parti d'une blague, mais l'ancien journaliste de TF1 est allé au bout de sa promesse

Thibaut Gagnepain

— 

Christian Jeanpierre et Arsène Wenger en 2008, quand ils commentaient ensemble les matchs des Bleus.
Christian Jeanpierre et Arsène Wenger en 2008, quand ils commentaient ensemble les matchs des Bleus. — JACQUES DEMARTHON / AFP
  • L’entente vétéran Duppigheim-Duttlenheim, en Alsace, compte deux nouveaux joueurs : Arsène Wenger et Christian Jeanpierre !
  • Comment l’ancien coach d’Arsenal et l’ex-commentateur de TF1 en sont-ils arrivés là ? 
  • « C’est parti d’une discussion sympa avec quand ils sont venus début juin dans notre stade. Ils tournaient un documentaire sur Arsène Wenger qui sortira en décembre », détaille Matthieu Amiens, le président de l’USL Duppigheim.

Christian Jeanpierre et Arsène Wenger bientôt réunis sous le même maillot pour un match du championnat vétéran du district d’Alsace ? L’histoire, assez incroyable, n’en est pas encore là. Mais pas si loin !

L’ancien journaliste de TF1 et l’ex-coach d’Arsenal viennent de prendre leur licence auprès de l’USL Duppigheim, un bourg situé à une quinzaine de kilomètres à l’ouest de Strasbourg. Et un bourg situé à trois kilomètres de Duttlenheim, le village natal d’Arsène Wenger. Les deux communes sont justement en entente concernant l’équipe vétéran.

« Bien sûr qu’on va enregistrer ces deux renforts », s’amuse auprès de 20 Minutes le président du club, Matthieu Amiens, à l’origine de cette histoire inattendue. « C’est parti d’une discussion sympa avec Christian Jeanpierre quand ils sont venus début juin dans notre stade. Ils tournaient un documentaire sur Arsène Wenger qui sortira en décembre, retrace le dirigeant. En parlant, il me dit "je vais finir par signer ici" et je lui ai répondu "chiche mais si tu viens, c’est la règle, tu dois amener avec toi quelqu’un d’autre". Je ne m’y attendais pas mais il m’a demandé mes coordonnées et c’était parti. »

Jusqu’à ce Matthieu Amiens reçoive les deux demandes de licence remplies par l’ancien commentateur, avec un chèque de 100 euros. « Christian Jeanpierre a payé pour Arsène alors que la première saison, c’est gratuit chez nous. Je lui ai dit mais il y tient », précise le président, toujours aussi amusé par la situation.

« Christian Jeanpierre viendra à un entraînement »

Maintenant, viendront-ils joindre le geste aux signatures ? « Pour Arsène, ce n’est pas sûr du tout », répond son ami de toujours Jean-Marie Duton. « Il est très occupé et est très souvent au Qatar en vue de la Coupe du monde 2022 (en tant que directeur du développement du football mondial à la FIFA). sans doute qu’il viendra une fois mais impossible de dire quand. »

Concernant son ancien acolyte aux micros, cela devrait être un peu plus simple. « Christian Jeanpierre viendra à un entraînement cette saison », assure celui qui est aussi le vice-président de l’USL Duppigheim. Convaincu que le journaliste est plutôt doué balle au pied. « Je ne l’ai jamais vu jouer mais c’est un bon technicien auquel, c’est vrai, on reproche une certaine lenteur. » Les vétérans de l’entente jugeront sur place.