RC Strasbourg : Patrick Proisy estime avoir été « trahi » par Marc Keller

JUSTICE Vingt ans après, l’affaire dite des transferts frauduleux du Racing crée encore des remous

T.G.

— 

Patrick Proisy, ici au centre avec l'ancien gardien Chilavert et l'entraîneur Claude Le Roy.
Patrick Proisy, ici au centre avec l'ancien gardien Chilavert et l'entraîneur Claude Le Roy. — KESSLER VINCENT/SIPA

Nouvel épisode dans l’affaire dite des transferts frauduleux du RC Strasbourg. Prochainement rejugé à Nancy, l’ancien président du club, Patrick Proisy, s’en prend à l’actuel, Marc Keller, dans une interview au quotidien L'Equipe.

« Son refus de témoigner pour dire la vérité est une trahison à mon égard », attaque l’ancien dirigeant, qui avait lancé l’actuel après sa carrière de joueur. Réponse de Marc Keller ? « Je n’avais pas de raison de produire un témoignage complémentaire car j’avais déjà témoigné. Mes réponses étaient complètes et Patrick Proisy a dû en avoir connaissance. »

Cette affaire dite des transferts frauduleux du RC Strasbourg remonte à près de vingt ans et concerne les mouvements de Peguy Luyindula et Per Pedersen. Patrick Proisy, président du club alsacien de 1997 à 2003, avait été condamné à dix mois de prison avec sursis en 2016 à Strasbourg, une peine réduite en appel en 2019 à Colmar, Avant donc que la cour de cassation ne casse partiellement l'arrêt. Jusqu’au prochain épisode.