Strasbourg : Le retour des oasis de fraîcheur avec les plantations éphémères dans la ville

URBANISME Les installations végétales éphémères sont de retour sur les places les plus minérales de la ville

Gilles Varela

— 

L'installation végétale éphémère à Hautepierre. Strasbourg le 8 juin 2021.
L'installation végétale éphémère à Hautepierre. Strasbourg le 8 juin 2021. — G. Varela / 20 Minutes

Les installations végétales semblent bien prendre racine à Strasbourg. Pour la deuxième année consécutive, les places les plus minérales de Strasbourg vont pouvoir se mettre un petit peu à l’ombre. Si le projet avait été critiqué l’an dernier, notamment pour son aspect « éphémère pour un coût jugé élevé » (130.000 euros) , l’hiver est passé et avec lui la replantation des arbres a fini par apaiser les esprits. Nouveau budget pour cette saison, moins de 200.000 euros, indique la ville.

Entièrement pensé et fabriqué par les services de la ville, ce « made in Strasbourg » comme l’a souligné Suzanne Brolly, l’adjointe à la maire en charge de la « ville résiliente », pourra être entièrement « recyclé et réutilisé l’année prochaine. Tout comme les structures en bois. Du bois local, des forêts de Strasbourg ou certifié PEFC » précise l’élue. Objectif donc : créer des oasis de fraîcheur pour « lutter contre les îlots de chaleur bien sûr mais aussi procurer du bien-être aux habitants dans l’ensemble des quartiers de la ville », assure la maire de Strasbourg Jeanne Barseghian.

Vers des installations pérennes

Si la majorité des installations sont pour l’instant provisoires, certaines vont permettre après expérimentation et une période de concertation, et si la compatibilité technique le permet, d’avoir des installations pérennes comme cela a été le cas au Port du Rhin. En revanche, côté place Kléber ou du Château, contraintes techniques obligent, « ce n’est pas prévu pour ce mandat », précise Suzanne Brolly.

La maire de Strasbourg Jeanne Barseghian inaugure l'installation végétale éphémère à Hautepierre. Strasbourg le 8 juin 2021.
La maire de Strasbourg Jeanne Barseghian inaugure l'installation végétale éphémère à Hautepierre. Strasbourg le 8 juin 2021. - G. Varela / 20 Minutes

Illustration à Hautepierre, devant le centre socio culturel le Galet. Deux rangées d’arbres sont alignées sur une quarantaine de mètres, des massifs à leurs pieds pour les enfants qui vont pouvoir les entretenir. C’est l’un des dispositifs qui s’inscrit, comme tous ceux qui vont fleurir cet été dans la ville dans une vaste démarche environnementale : le plan Canopée. Une centaine d’arbres au total, des tilleuls, des merisiers, des chênes pédonculés et des centaines d’arbustes et de plantes grimpantes vont être positionnés sur les places du tribunal, Kléber, de la gare, des Colombes (au Stockfeld) et donc à Hautepierre. D’autres dispositifs de végétalisation éphémères prendront place sur la presqu’île Malraux, et la place du Palais Rohan. Enfin, petite nouveauté cette année, l’acquisition de brumisateur, faibles consommateurs d’eau et d’énergie qui rafraîchiront les plantations mais aussi les habitants quand la canicule sera venue…