Strasbourg : Les habitants de la Meinau vont s’amuser à taper le carton avec un jeu de cartes sur les « légendes urbaines » du quartier

VIE MA VILLE Un jeu de cartes, les Légendes urbaines, conçu par la compagnie artistique Lu² va permettre aux habitants de la Meinau à Strasbourg de partager les mémoires de leur quartier

Gilles Varela

— 

Jeu de cartes Légendes urbaines de la compagnie artistique Lu² à Strasbourg le 26 mai 2021.
Jeu de cartes Légendes urbaines de la compagnie artistique Lu² à Strasbourg le 26 mai 2021. — Compagnie Lu²
  • Après la sortie du Streetalbum en janvier 2020, album photo où les habitants du quartier de la Meinau avaient été largement sollicités, la compagnie artistique L² propose gratuitement un jeu de cartes nommé Légendes urbaines.
  • Un jeu de cartes dédié à l’image, la mémoire et le vécu de ses habitants.
  • Reste aux joueurs, à partir des cartes piochées, d’imaginer des histoires plus ou moins brodées et de partager autour d’une table et toute génération confondue, le quotidien passé et futur du quartier de la Meinau.

Il n’y a pas que des footballeurs à la Meinau à Strasbourg. Il y a aussi de « sacrés joueurs et joueuses de cartes » assure Lucile Rimbert, directrice artistique de la compagnie Lu². «Que ce soit les anciennes qui jouent au bridge dans un café ou des hommes dans d’autres locaux. » Depuis un « coup de foudre » avec ce quartier en éternelle rénovation, la compagnie ne cesse d’imaginer des œuvres culturelles participatives et des ateliers.

Après la sortie du Streetalbum en janvier 2020, album photo où les habitants avaient été largement sollicités, l’association joue cette fois son atout cœur avec un jeu de cartes dédié à l’image, la mémoire de ses habitants. Avec un jeu de société, « Légendes urbaines », pour faire de la vie du quartier de la Meinau des moments de partage, de souvenirs comme l’incendie du SUMA ou la course verticale dans la tour de la rue Champagne, de redécouverte et d’initiation à l’art, explique la Lu². Mais aussi de permettre aux habitants d’avoir toutes les cartes en main pour mettre en valeur leur environnement, leur quotidien.

Jouer ensemble

Le jeu de 168 cartes conçu avec la ludothèque et le secteur jeune du centre socioculturel, mélange à la fois des situations vécues, des anecdotes, des lieux, des personnages du quartier, mais permet surtout aux joueurs de tisser des liens imaginaires entre les cartes qu’ils ont en main. De raconter des histoires les plus épiques et crédibles possibles qui se seraient déroulées à la Meinau. A partir des cartes piochées, « la meilleure légende urbaine » permet de parvenir à la carte Fin, qui dicte la chute de l’histoire, et donc de remporter la partie. Plusieurs thèmes, plusieurs niveaux, permettent aux utilisateurs toute génération de jouer ensemble.

Mais pourquoi des cartes ? « C’était important, explique Lucile Rimbert. Si l’idée est la valorisation de l’image et de la mémoire du quartier, cela permet de réunir autour d’une même table plusieurs générations. » Petits et grands donc et « un jeu de cartes prétexte pour raconter des histoires pour des habitants qui ont la tchatche et du vécu, grâce à des cartes qui ont toutes, sans exception, des visuels de la Meinau issus des photoreportages réalisés par Paola Guigou », précise Célia Van Haaren, coordinatrice des projets de territoire Lu² .

Du suspense, du risque, de la négociation, le jeu de cartes, édité à 150 exemplaires, sera distribué gratuitement en cette fin de mois. Au marché, dans les écoles de la Meinau et de la Canardière ou encore à l’occasion de l’inauguration ce dimanche de la terrasse artistique Au Bout de la Rue, avec un grand tournoi, et des histoires pas croyables…