Strasbourg : Finalement, il y aura un spectacle « son et lumière » à la cathédrale cet été

TOURISME La mairie semblait un temps envisager le contraire… avant de faire marche arrière sans vraiment le dire

Thibaut Gagnepain

— 

La spectacle d'été aura lieu depuis la place du château, de ce côté de la cathédrale.
La spectacle d'été aura lieu depuis la place du château, de ce côté de la cathédrale. — Gilles Varela/20 Minutes
  • Plus ou moins écarté un temps par la nouvelle municipalité, un spectacle d’été devrait bien être organisé autour de la cathédrale de Strasbourg en 2021.
  • La nouvelle maire écologiste de la ville, Jeanne Barseghian, a évoqué « quelque chose qui mette en avant la cathédrale » et qui aura lieu « du 3 juillet au 29 août ».
  • Il y aura aussi les habituels Docks d’été sur la presqu’Ile Malraux. Avec des nouveautés. Le programme définitif sera connu mi-avril.

La polémique avait enflé mi-février. L’ancien premier adjoint Alain Fontanel en tête, l’opposition s’était offusqué d’une éventuelle annulation du son et lumière de la cathédrale de Strasbourg. Un événement dans la capitale alsacienne et où se pressent chaque été (hors Covid-19) entre 780.000 et 1,2 millions de spectateurs.

Finalement, ce rendez-vous devrait bien être reconduit en 2021. Enfin, Jeanne Barseghian ne l’a pas dit clairement mais ça y ressemble fortement. La nouvelle maire écologiste de la ville a évoqué « quelque chose qui mette en avant la cathédrale » et qui aura lieu « du 3 juillet au 29 août ». « Nous allons lancer un appel d’offres aux artistes en laissant la possibilité aux prestataires de faire évoluer ce grand spectacle », a-t-elle annoncé, avant vite d’ajouter que le recours à « des sons et lumières figure dans le cahier des charges ».

Mieux, un budget de 420.000 euros, soit 60 % de l’enveloppe total des animations d’été, est prévu pour cet événement qui n’a pas encore de forme précise. Mais ça ne ressemblerait quand même pas à un son et lumière tout ça ? « Ce sera une expérience visuelle et sonore qui peut se décliner de plusieurs manières, comme un mapping par exemple mais nous sommes ouverts aux propositions », a insisté Jeanne Barseghian. « On vise une valorisation de l’ensemble de la place du Château, la nuit mais aussi en journée. »

 

Seule certitude donc, la façade occidentale (celle de l’entrée) n’accueillera pas les visiteurs. Qui seront également attendus pour d’autres « aménagements scénographiques, espaces de pause et créations visuelles et sonores » au sein du parc naturel Ill-Bruche. Plus précisément à proximité de la Tour du Schloessel et le parc Albert-Schweitzer, à Koenigshoffen. Des déambulations devraient y être proposées.

« C’est une nouveauté de mettre en regard le patrimoine architectural et naturel de ces deux lieux [place du château et parc] », se félicite Guillaume Libsig, l’adjoint en charge de la politique événementielle. Sans se prononcer sur d’éventuelles jauges d’accueil ou sur les normes sanitaires. « Nous sommes très attentifs à l’évolution de la situation mais aussi confiants. »

Un quartier flottant sur l’eau aux Docks d’été

D’ici mi-avril, ce programme des festivités d’été à Strasbourg devrait être finalisé. Avec de nouvelles animations annoncées mais aussi le maintien d’autres plus classiques, comme les Docks d’été, à la presqu’Ile Malraux. « Nous allons faire évoluer la plage et installerons un quartier flottant sur une partie du bassin et du canal, de façon à avoir davantage d’espace », a déjà annoncé Jeanne Barseghian.

Comme l’an dernier, aucun transat ne sera accessible, pas plus que les pédalos et autres jeux de la base nautique. « Nous ne pouvons pas avoir recours à des objets mutualisés, ce sont trop de contraintes de désinfection », complète son adjoint en promettant une offre globale « très riche et très éclectique ». Peut-être même avec un son et lumière.