Alsace : Softs, bières, vins... Les grossistes se mettent au déstockage massif à prix cassés

A BOIRE Une quinzaine de distributeurs répartis dans toute la région participent ce vendredi 12 et samedi 13 février

Thibaut Gagnepain

— 

Un dépôt de boissons (illustration).
Un dépôt de boissons (illustration). — Pixabay
  • Après Rennes ou Nantes, une opération de déstockage de boissons est organisée par les distributeurs en Alsace. Ce vendredi 12 et samedi 13 février dans toute la région.
  • Il sera possible d’acheter eaux, softs mais aussi bières à prix cassés.
  • La plupart des produits seront à acheter en caisses, souvent composées de bouteilles en verre consignées.

Plusieurs kilomètres de bouchon à proximité d’un entrepôt de boissons… La scène, assez surréaliste, s’est déroulée le week-end dernier près de Rennes. Un grand déstockage de vins, spiritueux, bières et sodas y était organisé et les clients ont sauté sur l’occasion.

Les Alsaciens auront-ils le même réflexe ? Une opération du même type est en tout cas proposée ce vendredi 12 et samedi 13 février chez une quinzaine de grossistes de toute la région. D’Illzach à Haguenau en passant par Illkirch ou Mundolsheim en ce qui concerne l’agglomération strasbourgeoise.

La liste des grosssistes et distributeurs qui participent à l'opération.
La liste des grosssistes et distributeurs qui participent à l'opération. - boissonssolidairesalsace

« Notre activité est à l’arrêt depuis des mois avec la fermeture des bars, restaurants ou hôtels et certains produits s’accumulent ou sont bientôt périmés. Il fallait trouver une solution, c’est le but de cette grande opération anti-gaspillage », explique Olivier Fleurette, qui dirige la société Abedis, installée à Volgelsheim (Haut-Rhin).

Lui proposera deux points de retraits, sur les parkings de ses enseignes La Vinothèque à Colmar Nord et Colmar Sud. « Des camions viendront s’installer sur les parkings et les ventes auront lieu là », poursuit-il en évoquant de « vrais efforts sur les tarifs, souvent même en dessous de notre prix de revient ».

Sodas, eaux… mais aussi bière

Sur quels produits ? Principalement des softs (cola, soda etc.), l’eau… tous à acheter en caisses (consignées) ou par packs, pas à l’unité. La bière aussi sera concernée par l’opération. « On a 1.600 fûts à déstocker et on devrait pouvoir proposer de la pression à emporter dans des contenants. C’est rare car certaines bières ne se trouvent jamais en bouteille », complète-t-il en insistant bien sur un principe : « Ce ne sera pas une liquidation totale. Tous les produits ne seront pas à -40 ou -50 % ! »

Chez Malt & Houblon à Illkirch non plus. Mais le gérant s’attend aussi à une forte affluence. « On a déjà pas mal d’appels, de demandes… Je suis très content de cet engouement », explique Raphaël Stoll. Lui proposera aussi eaux, sodas et « produits en date courte » et prévoit aussi des promotions. « Pour dix bouteilles de Meteor 75 cl achetées, deux seront offertes ».

Une partie des recettes devrait être reversée à des associations, prévoient d’ores et déjà les grossistes et distributeurs. « On ne sait pas encore à qui, il faut qu’on se cale, avoue Olivier Fleurette. L’opération s’est montée très vite, on n’a pas encore eu le temps de tout finaliser. » Il reste quelques jours avant les bouchons…