Strasbourg : Six habitants recherchés pour la commission sur la géothermie

ENERGIES L’Eurométropole lance un appel à participation à six volontaires pour sa mission d’information et d’évaluation (MIE) sur la géothermie

Gilles Varela
— 
La centrale de géothermie de Reichstett-Vendenheim le 18 novembre 2020.
La centrale de géothermie de Reichstett-Vendenheim le 18 novembre 2020. — G. Varela / 20 Minutes

Interrogations, inquiétudes, incompréhension, la géothermie dans le nord de l’agglomération strasbourgeoise, liées à l’exploitation du site exploité par Geoven-Fonroche et pourtant à l’arrêt, ne cesse d’alimenter les conversations et les réflexions. Des réflexions nourries grassement par une série de séismes qui secouent depuis une bonne année une dizaine de communes, dont Strasbourg et parfois même jusqu’au-delà du Rhin, à Kehl en Allemagne.

Aussi, afin « d’en objectiver les conséquences économiques, écologiques et patrimoniales, ainsi que les impacts en matière de préjudices moraux », l’Eurométropole met en place une mission d’information et d’évaluation (MIE). Avec pour principal objectif mesurer l’intérêt de son développement. Dans un second temps, la MIE devra formuler des propositions sur les orientations à donner pour mettre en œuvre la transition énergétique du territoire et rédigera un rapport qui sera rendu public et débattu au conseil de l’Eurométropole.

Un tirage au sort

Dans un souci de transparence, six habitants de l’Eurométropole et de l’Eurodistrict pourront participer aux travaux de la MIE. Un appel à candidature est lancé jusqu’au 8 février à 10 h du matin et un tirage au sort parmi les candidatures aura lieu le même jour sous contrôle d’huissier.

Les heureux gagnants devront se joindre (en visioconférence) à la MIE toutes les deux semaines (les jeudis), à partir du 11 février en début de soirée. Les volontaires doivent sur le formulaire en ligne de l’Eurométropole.