Coronavirus en Alsace : Faute de vaccin, trois centres de l'agglomération de Strasbourg reportent leur ouverture

SANTE Ils accueilleront leur premiers patients le jeudi 28 et non le lundi 25 janvier comme prévu initiallement

Thibault Gagnepain
— 
Des doses de vaccins contre le covid-19 (illustration).
Des doses de vaccins contre le covid-19 (illustration). — PATRICK HERTZOG / AFP

Onze centres de vaccination Covid-19 étaient accessibles ce lundi en Alsace. Dont trois à Strasbourg : à l’hôpital civil, à la clinique Sainte-Barbe et à la salle de la Bourse. Ce dernier site, géré par la municipalité, est le seul dans ce cas à être opérationnel dès aujourd’hui.

Jusque-là, rien d’anormal, les centres de Schilitigheim, Lingolsheim et Illkirch-Graffenstaden ne devaient accueillir leurs patients que mercredi 20 pour le premier et lundi 25 janvier pour les deux autres. Sauf que leur ouverture a été reportée.

La mairie de Schiltigheim a annoncé ce matin qu’elle était « différée » au 28 janvier, toujours à la Briquetterie. La raison ? « Une communication de l’Agence régionale de santé (ARS) nous informe des difficultés éprouvées au niveau national pour assurer la livraison en flux constant des vaccins dans les centres de vaccinations ouverts par les communes », écrit-elle.

A Illkirch-Graffenstaden, le problème et le timing sont les mêmes pour le site de l’UGECAM Alsace. « On va décaler de trois jours et les personnes qui s’étaient inscrites pour le 25 passeront le 28 », explique à 20 Minutes Yonas Eshete, le chef de cabinet du maire Thibaud Philipps. Enfin, au gymnase Im Sand de Lingolsheim, le début de campagne sera finalement aussi reporté au jeudi 28, et non le 27 comme initialement annoncé. « On n’est pas inquiet pour les vaccins la semaine prochaine. On a pris des rendez-vous en fonction de la quantité qu’on est sûr d’avoir », assure Luc Lehner, le directeur de cabinet de la maire Catherine Graef-Eckert.