Strasbourg investit dans 200 vélos électriques supplémentaires en location

MOBILITES Pour répondre à la forte demande des Strasbourgeois, la flotte de vélo en location Velhop de l’Eurométropole vient de se doter de 200 vélos électriques supplémentaires

Gilles Varela

— 

Le nouveau vélo électrique de Velhop. Strasbourg le 8 décembre 2020.
Le nouveau vélo électrique de Velhop. Strasbourg le 8 décembre 2020. — G. Varela / 20 Minutes

Cette année, le père Noël Velhop a plein de surprises vélo dans sa hotte. Tarification spéciale, « gratuité » pour les personnels soignants, réductions pour les étudiants boursiers, accès aux stations automatiques facilité, Click en collect… Mais surtout une commande de 200 vélos à assistance électriques (VAE), plus légers que les 300 de la flotte Velhop actuelle, avec des roues plus petites permettant une prise en main plus facile.

Une nouvelle flotte qui représente un « investissement » de 300.000 euros. « l’urgence climatique demande que l’on passe un cap », justifie Alain Jund, vice-président de l’Eurométropole de Strasbourg en charge des mobilités, des transports et des déplacements de la politique cyclable.

Une demande en augmentation constante

Cette commande vient répondre à une demande en constante évolution : la part de déplacement à vélo a en effet « augmenté de 20 % pendant le premier confinement dans l’Eurométrople », rappelle Alain Jund.

L’objectif est d’inciter les Strasbourgeois à troquer leur voiture, voire la deuxième, pour une bicyclette qui fait tout, ou presque, comme rejoindre la première couronne et même la deuxième, sans trop d’efforts et d’embouteillages et contribuer ainsi à la baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Cette arrivée de VAE supplémentaire devrait permettre également de réduire les listes d’attente connue ce printemps et cet été… Mais attention, il ne sera possible, dans un premier temps, de les louer que pour une durée de trois mois. « L’idée est d’encourager les habitants à les utiliser, les essayer pour des trajets quotidiens domicile- travail ou de loisirs, souligne Alain Jund. Mais aussi pour qu’ils puissent choisir le modèle qui leur convient le mieux et ensuite se rendre chez un vélociste pour en acquérir un. Les vélos doivent tourner pour que le plus grand nombre puisse le découvrir. »

Pour aider encore, une offre tarifaire spéciale d’ici au 10 janvier pour les VAE est mise en place. Elle permet de bénéficier d’un mois offert pour deux mois de location, soit 98 euros les trois mois au lieu de 147 euros habituellement.