A Strasbourg capitale de Noël, boules, lumières et monde virtuel sont de rigueur

NOEL Top départ des fêtes de Noël à Strasbourg avec le lancement des illuminations ce vendredi dès 18h

Gilles Varela

— 

Strasbourg le 01 12 2013. Strasbourg capitale de Noël. Illustrations
Strasbourg le 01 12 2013. Strasbourg capitale de Noël. Illustrations — G. Varela \ 20 Minutes
  • Les illuminations de Noël seront officiellement lancées ce vendredi soir lors d’un évènement interdit au public mais visible sur les réseaux sociaux.
  • Pour éviter les rassemblements, de nombreux évènements seront numériques.
  • Reste que les lumières, le grand sapin, les évènements à l’improviste aux quatre coins de la ville ou bien les centaines de lanternes lumineuses inviteront les visiteurs à revisiter la ville.

Ce Noël à Strasbourg, ça ne sera pas le grand show, mais ça sera chaud tout de même. Et pour que la "magie de Noël" opère dans toute la ville, les grands fondamentaux ont été conservés, même si l’idée de passer de chalet en chalet un verre de vin chaud à la main, est définitivement un conte du passé. Covid-19 oblige, les autorités veulent éviter à tout prix les rassemblements, les foules. Voilà ce à quoi vous pouvez vous attendre si l’envie de venir flâner dans les rues de la capitale de Noël vous tente… Car la magie, pour ceux qui veulent bien la voir, sera au coin de la rue, pour les grands comme pour les petits.

Là où tout commence

Pas la peine de vous déplacer pour le traditionnel coup d’envoi des illuminations, ce vendredi soir à 18h, car ce n’est pas ouvert au public. Comme par magie, le grand spectacle a disparu. Pas de scène avec son chanteur vedette. Non, cette année il va falloir être connecté car l’évènement sera visible uniquement sur les réseaux sociaux. Les festivités de lancement, tout comme la majorité des évènements, seront en effet numériques : un plateau genre émission de télé, non ouvert au public, situé à l’Aubette, va accueillir pendant plus d’une heure différents intervenants, des artistes, des élus dont la maire Jeanne Barseghian ou bien encore le directeur de l’association de commerçants les Vitrines de Strasbourg Pierre Bardet. Des moments pré enregistrés ponctueront la cérémonie comme des visuels de la ville illuminée vue de drones ou de gestes symboliques dans la ville. Et pour chauffer l’ambiance, le parrain de l’événement, le ténor Amaury Vassili, fera vibrer ses cordes vocales.

Mon beau sapin

Le cœur de Noël battra plus encore cette année autour du grand sapin, place Kléber. Pour les selfies et les photos souvenirs, la très prisée mais petite estrade est de retour, encadrée par deux anges musicaux qui veilleront sur le traditionnel petit village alsacien. Avec une vue imprenable sur le grand sapin habillé de 200 boules symbolisant la pomme rouge du jardin d’Éden. Un sapin qui « brillera assure la ville, comme autrefois d’une lumière douce et chaleureuse à la lueur de bougies que l’on accrochait aux branches du sapin dans les foyers. » Voilà pour la chaude ambiance. Et si les boules du sapin ne vous passionnent pas, vous pourrez toujours vous amuser à calculer son angle d’inclinaison, car il semble bien qu’il penche un peu cette année… La féerie va s’emparer également de la place tout entière avec des massifs de sapins, des lanternes un peu partout. Des lanternes qui seront également présentes sur les vitrines des commerces du centre-ville. Les habitants sont d’ailleurs invités à décorer leurs fenêtres avec ce même symbole en suivant le tutoriel de l’artiste pour réaliser leur lanterne en papier découpé.

Le plaisir virtuel

Bien entendu, l’ensemble des rues de la ville seront parées de lumières, tout comme le barrage Vauban ou bien encore la terrasse Rohan. Au total, plus de 700 arbres seront décorés et illuminés aux couleurs de Noël. A noter que cette année, l’arbre bleu arborera un grand "#Merci" lumineux. Concernant la programmation culturelle et événementielle, les autorités ne souhaitant pas de rassemblements, il n’y aura donc pas de programme officiel. Mais la surprise de croiser une chorale au coin de la rue, des déambulations d’artistes, à l’improviste, ne sont pas à exclure, bien au contraire. Sur la place Kléber, deux expositions rappelleront les symboles de Noël et l’histoire du marché du Christkindlsmärik. A partir du 15 décembre, des concerts de Noël sont prévus mais ils pourraient être seulement retransmis.

Un Noël numérique et solidaire

Pas de chalets, mais les exposants seront tout de même présents virtuellement sur le site noel.strasbourg.eu dès samedi. Un site où l’on ne peut pas acheter en ligne mais qui permettra de mettre en relation les visiteurs avec de nombreux exposants, artisans, commerçants. Enfin le marché Off de la place Grimmeissen devient digital, avec des débats, des concerts, le tout sur la page www.marcheoffstrasbourg.fr.