Strasbourg : Un bus attaqué à l’arme à feu, les auteurs toujours recherchés

FAITS DIVERS « Nous condamnons avec la plus grande fermeté l'agression violente d’un chauffeur de bus », a tenu à réagir la maire Jeanne Barseghian

T.G.

— 

Un bus strasbourgeois (illustration).
Un bus strasbourgeois (illustration). — Wikicommons

Les faits se sont déroulés mercredi vers 15h40, place de Haldenbourg, dans le quartier Cronenbourg à Strasbourg. Un bus de la ligne 19, avec des passagers à bord, circulait lorsqu’il a été attaqué par deux hommes à scooter.

Sur le deux-roues, un des deux agresseurs a exhibé une arme de poing avant de faire feu en direction du transport collectif. Une vitre latérale du bus a été touchée, avant que les assaillants ne prennent la fuite. Ils sont depuis recherchés.

« Des policiers de l’identité judiciaire ont été envoyés sur place pour des constations. Les enregistrements de la vidéosurveillance sont en train d’être visionnés afin d’identifier les agresseurs », explique à 20 Minutes une source policière.

Tard mardi soir, la maire de la capitale alsacienne ainsi que le vice-président de l’eurométropole en charge des mobilités ont tenu à réagir. « Nous condamnons avec la plus grande fermeté l’agression violente d’un chauffeur de bus […] Nous apportons tout notre soutien au chauffeur visé ainsi qu’à l’ensemble du personnel de la CTS. En cette période de confinement, plus que jamais, celles et ceux qui assurent le service public au quotidien forcent notre respect et notre reconnaissance », écrivent Jeanne Barseghian et Alain Jund dans un communiqué commun.