Les nouvelles têtes élues

— 

Ils ont désormais toutes les facultés pour agir. Le congrès de l'Université de Strasbourg a procédé hier matin à l'élection de ses dix vice-présidents. Une formalité qui n'a donné lieu à aucune surprise. Ainsi, Michel Deneken, enseignant en théologie catholique, a été élu premier vice-président. Frédérique Granet, prof de droit, sera, elle, en charge des questions relatives aux formations initiale et continue, tandis que le scientifique Eric Westhof hérite de la recherche et de la formation doctorale. Joannie Crinon, étudiante, devient vice-présidente à la vie universitaire. ■P. W.