Strasbourg : Quand des professionnels de l'impro participent aux réunions en visio pour mettre de la bonne humeur

ENTREPRISE La compagnie professionnelle d’improvisation théâtrale strasbourgeoise Impro Alsace lance un concept pour animer les réunions professionnelles pour ceux réduits au télétravail

Gilles Varela
— 
Illustration Impro Alsace. capture d'écran d'Impro Boost.
Illustration Impro Alsace. capture d'écran d'Impro Boost. — Impro Alsace
  • Avec « l’Impro boost », les professionnels de l’improvisation Impro Alsace proposent aux entreprises dont les salariés télétravaillent d’intervenir dans certaines réunions en visioconférence.
  • L’objectif est « d’aider les entreprises via l’humour à entretenir le lien dans leurs équipes, réinventer le lien social à distance. »
  • Que ce soit des sessions uniques ou régulières, ils font participer les télétravailleurs à des moments ludiques entre collègues.

Grisaille, confinement, généralisation du télétravail dans les entreprises, moral en berne… Le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est pas vraiment facile d’entretenir des liens entre collègues, d’organiser des « team building » pêchus, comprendre « des moments pour renforcer la cohésion d’un groupe. Ecarté aussi le temps de la pause-café au travail où l’on pouvait se taper le bout de gras, profiter d’une petite plaisanterie et même d’une bonne idée. C’est en constatant ces difficultés qu’une compagnie professionnelle d’improvisation théâtrale strasbourgeoise, Impro Alsace, a mis au point « une bulle d’énergie et d’humour en visio : « l’Impro boost », qu’elle propose aux entreprises dont les salariés télétravaillent.

Un moment ludique à partager

L’objectif explique Julien Mallet-Cosson, psychologue et improvisateur consultant, membre de la troupe théâtrale, est « d’aider les entreprises via l’humour à entretenir le lien dans leurs équipes, réinventer le lien social à distance ». Un moment en « one shot » ou en continu proposé aux entreprises avec une rencontre de 30 minutes à 1h30 en visio. « Des gens avaient "subi" le premier confinement et le lien avec le travail. Certains font même des visios plusieurs fois par jour, à cela s’ajoute alors un effet un peu lassant, souligne le psychologue. L’objectif de l’Impro boost est qu’ils puissent avoir aussi un moment un peu plus ludique, animé par un membre de la compagnie en visio, de vraiment revoir un peu ses collègues, de faire des choses et de démarrer sur une note positive la semaine, si c’est fait le lundi », détaille Julien Mallet-Cosson.

Des instants pour redynamiser une soirée aussi, genre repas de Noël d’entreprise qui ne peut plus se faire. « Il s’agit des moments où l’on fait des petits exercices d’après des supports inspirés du monde de l’improvisation théâtrale, avec des valeurs et des messages qui sont passés à travers ces exercices, comme positiver les choses, partager, collaborer, faire ensemble, mais aussi se retrouver » précise l’improvisateur.

« Cela peut bien sûr se décliner, comme toute prestation, de différentes manières avec les entreprises, et être juste un moment un peu "team building" où tous ensemble on va faire des choses drôles avec la visio et partager un moment ensemble, poursuit Julien Mallet-Cosson. Notre objectif est que les gens attendent ce moment-là, qu’ils se demandent ce que l’on va organiser, qu’ils aient plaisir à retrouver les autres, un instant où l’on peut aussi valoriser ce qu’ils ont fait, au travail ou personnellement. » Le temps d’appréhender le télétravail différemment est-il venu ?