Les lycéens toujours mobilisés

— 

Environ 150 élèves de l'enseignement secondaire venus de Strasbourg et de villes proches se sont réunis, hier à 14 h, place Kléber. Ils contestent la réforme des lycées voulue par le gouvernement. « Même si elle a été suspendue, il faut rester mobilisé, car sinon elle peut passer en douce plus tard », estime l'UNL, organisateur du rassemblement. ■L. M.