Plainte après la mort d'un ado au CHU

— 

La famille d'un adolescent, mort en septembre aux urgences pédiatriques du CHU de Hautepierre, a révélé hier avoir déposé une plainte pour homicide involontaire. Elle accuse l'établissement d'avoir prodigué des soins inadéquats à Maxime Walter, 15 ans, entraînant sa mort. Très sportif, l'adolescent était tombé de vélo lors d'un entraînement. Les urgences, où il avait été rapidement transféré, ont diagnostiqué une blessure à la rate. Un chirurgien aurait alors refusé de procéder à l'ablation, préférant recourir à des transfusions massives. « Maxime a reçu cinquante poches de sang, à raison d'une toutes les vingt minutes, tandis que son état se dégradait rapidement », raconte sa mère.

L'autopsie indiquerait que le décès est dû à la fois à une hémorragie interne et aux multiples transfusions, qui ont détruit des organes vitaux. Le tribunal de grande instance de Strasbourg a ouvert une instruction pour « recherche des causes de la mort ». Le CHU n'a pas souhaité s'exprimer sur l'affaire. ■L. M.