Avec le nouveau planétarium, Strasbourg va plonger dans une nouvelle dimension

URBANISME Avec le lancement du chantier du nouveau planétarium de Strasbourg, le secteur de la Victoire dans la Neustadt va changer de visage, de mode de transmission du savoir aussi

Gilles Varela

— 

Le futur planétarium de l'université de Strasbourg. Vue depuis le boulevard de la Victoire.
Le futur planétarium de l'université de Strasbourg. Vue depuis le boulevard de la Victoire. — Frenak+Jullien Architectes
  • Le chantier du nouveau planétarium de Strasbourg est lancé.
  • Ce planétarium numérique permettra de découvrir l’univers de manière immersive mais aussi de partager les avancées scientifiques et l’expérience des universitaires strasbourgeois.
  • Les nouveaux bâtiments et aménagements vont aussi participer au changement du secteur de la Victoire, dans la Neustadt.

Strasbourg va bientôt avoir la tête dans les étoiles. Déjà équipée d’un observatoire astronomique [n’oublions pas la célèbre salle patrimoniale avec son dôme et sa grande lunette], l’université de Strasbourg (Unistra) va être dotée d’un planétarium dernière génération qui permettra aux scientifiques de partager leur savoir avec le grand public. Le chantier vient d’être lancé.

Le planétarium avec ses 138 sièges, proposera un écran numérique de 15 mètres, le plaçant ainsi dans le top 20 des planétariums fixe en France. « C’est une porte d’entrée pour la culture scientifique à l’université et va permettre de changer de dimension grâce à des séquences pédagogiques, très visuelles, qui touchent vraiment à l’émerveillement », se félicite Milene Wendling, sa responsable au sein de l’Unistra.

« On pourra même y perdre un peu ses repères »

La salle de projection sera configurée pour plonger le public, souvent des scolaires, la tête dans les étoiles. « On pourra même y perdre un peu ses repères, car il n’y aura aucune autre pollution lumineuse. Le dôme écran sera bas, pour renforcer cette sensation d’être dans un ciel étoilé, ou dans l’univers, précise Milene Wendling. Et la projection numérique sera de haute résolution, très contrastée. » Autre nouveauté, un médiateur scientifique pilotera la séance pour une plus grande interaction avec le public.

Futur planétarium de l'université de Strasbourg. Vue depuis le parvis Geologie.
Futur planétarium de l'université de Strasbourg. Vue depuis le parvis Geologie. - Frenak+Jullien Architectes

Ces futures infrastructures mais aussi de nouveaux aménagements vont propulser le secteur de la Victoire, dans la Neustadt, vers le futur. Changer aussi le visage de ce coin de Strasbourg, un brin endormi, avec une architecture tout en rondeur et en bois brûlé volcanique. Le planétarium prendra une forme conique et l’accueil du Jardin des sciences, service de l’université dédié au partage des savoirs avec le public, cylindrique.

Une offre culturelle diversifiée

Enfin, accolées à la salle de projection sont prévues, une cafétéria, une boutique, une salle d’attente et une autre dédiée à l’accueil des scolaires. Ce nouveau lieu permettra aussi d’informer les visiteurs sur les autres propositions culturelles de l’université, du jardin botanique, renforcés par la proximité du musée zoologique, dont la rénovation est également prévue.

Les Strasbourgeaois pourront dont profiter pleinement d’un double espace de vie, avec un planétarium plus accessible [moins isolé que celui niché dans un des bâtiments de l’Observatoire] et un nouveau parc plus ouvert, reliant le boulevard de la Victoire à la rue de l’Université. « Ce n’est pas tous les jours qu’un nouveau planétarium émerge », se réjouit Milene Wendling. Il faudra encore patienter pour en profiter. La livraison est prévue fin 2022.