Strasbourg : La nouvelle maire écologiste veut « voir s'ériger le traditionnel sapin de Noël »

FESTIVITES Une démarche inverse du maire de Bordeaux Pierre Hurmic, pourtant lui aussi encarté chez EELV

T.G.

— 

Strasbourg le 26 novembre 2017. Illustrations marché de Noël.
Strasbourg le 26 novembre 2017. Illustrations marché de Noël. — G. Varela / 20 Minutes

Chaque année, son arrivée place Kléber est un petit événement fin octobre. Pendant près de deux mois, le sapin de Noël de Strasbourg, souvent haut d’une trentaine de mètres, fait partie des attractions du marché de Noël de la capitale alsacienne. Quel visiteur n’a jamais pris une petite photo à son pied ?

En 2020 encore, le conifère devrait être l’objet de nombreux flashs. La nouvelle maire écologiste de Strasbourg l’a annoncé vendredi. Jeanne Barseghian a réitéré « son souhait de voir s’ériger le traditionnel sapin de Noël place Kléber, quelles que soient les conditions sanitaires en décembre. »

La tenue du marché de Noël n’est pas assurée

Une manière de répondre à un début de polémique lancé par l’édile de Bordeaux et lui aussi membre d’Europe Ecologie Les Verts (EELV), Pierre Hurmic. Jeudi soir, il avait dit renoncer au traditionnel sapin de Noël, « un arbre mort », en pointant les coûts écologiques et économiques d’une telle installation.

« Des informations plus précises sur le marché de Noël et le sapin seront présentées dans les prochaines semaines », a ajouté Jeanne Barseghian dans un communiqué, sans plus de précisions. La tenue de la 451e édition du marché de Noël n'est toujours pas assurée, malgré une date d’ouverture fixée au 28 novembre.