Débrayage au Pôle emploi

— 

Inquiets de la mutualisation des services de l'ANPE et des Assedic au sein du Pôle emploi, entre 18 % et 30 % des agents alsaciens de l'organisme, selon la direction et les syndicats, ont cessé le travail hier. Plusieurs dizaines se sont rassemblés dans la matinée devant l'ancien siège régional de l'Agence pour l'emploi. Selon eux, la fusion pourrait entraîner « une baisse de la qualité des services » au détriment des chômeurs, et ce, notamment, en rallongeant la durée de traitement des dossiers. Ils craignent aussi une détérioration de leurs conditions de travail.

P. W.