Les « quartiers ouest » entrent en scène

Ludovic Meignin

— 

Quand la diversité culturelle tient la tête d'affiche. Fado, gospel, rap, slam, samba et même comptine alsacienne étaient réunis dans un même spectacle hier au Zénith de Strasbourg. Son titre : Quartiers Ouest. Une comédie musicale inspirée de West Side Story dont la particularité est d'être interprétée par quatre-vingts habitants de Hautepierre et de Cronenbourg. Ils se sont succédés durant une heure quarante, encadrés par une quarantaine de professionnels. Parmi eux, Patrick Chevalier, coauteur et cometteur en scène : « Nous avons fait le pari de monter ce projet dans une salle grand format telle que le Zénith. Les habitants de l'Ouest strasbourgeois s'approprient ainsi cet équipement situé dans leur quartier, mais pas n'importe comment puisqu'ils y jouent un vrai spectacle. C'est un beau symbole. »

La chorale des Aînés et celle du collège François-Truffaut de Hautepierre ou encore les membres de l'Atelier intergénérationnel du Parc des Poteries ont apporté leurs contributions. « L'ambiance est géniale. Il y a de vrais échanges entre nous. Et jouer sur la scène du Zénith est un rêve que je n'envisageais même pas », s'enthousiasme Gabriela Cevallos. La jeune femme joue le rôle de Cesaria, dont le frère Rosco est un voyou à la tête de la bande des « Staracs ». Face à lui, Paul, membre de la bande des Lobous « a la notion de l'effort pour réussir », explique son interprète, Fabien Gaertner. Un amour réciproque lie ce personnage à Cesaria, idylle à laquelle s'oppose violemment Rosco. Les deux hommes vont s'affronter avant de devenir finalement amis au terme de multiples rebondissements, dans la plus pure tradition des comédies musicales américaines. Le message délivré lors du final de Quartiers Ouest se veut porteur d'espoir en proclamant : « Que tu sois Blanc, Black ou Beur, ce qui compte c'est ce que tu as à l'intérieur. La violence est insensée. Si l'on arrêtait de jeter des cailloux, si l'on se parlait (...) parce que dans le fond on vit tous dans la même société. »