Strasbourg : Une suspecte interpellée après l’agression au couteau dans un foyer

FAITS DIVERS La mise en cause, âgée d’une vingtaine d’années, a été mise en examen et placée en détention provisoire

20 Minutes avec AFP

— 

Un véhicule de police nationale (illustration).
Un véhicule de police nationale (illustration). — F.Brenon/20Minutes

Mercredi, une femme d’une vingtaine d’années a été mise en examen et écrouée. Elle est suspectée d’avoir blessé, lundi, à l’arme blanche, quatre personnes, dont une grièvement, dans un foyer près de Strasbourg, a-t-on appris auprès du parquet.

La suspecte, déférée mercredi au terme de sa garde à vue, a été mise en examen pour « tentative de meurtre » sur une personne et « violence avec arme suivie d’incapacité n’excédant pas 8 jours sur trois autres », selon le parquet de Strasbourg. « Elle a été placée en détention provisoire », a-t-on ajouté.

Une demandeuse d’asile ukrainienne de 22 ans

Selon le quotidien régional Les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA), il s’agit d’une demandeuse d’asile ukrainienne de 22 ans qui logeait depuis environ six mois dans ce foyer d’hébergement d’urgence situé à Lingolsheim (Bas-Rhin), dans la banlieue de Strasbourg.

Pour une raison encore inconnue, la jeune femme avait blessé lundi à coups de couteau quatre personnes, dont un homme très grièvement. Le pronostic vital de ce dernier, un père de famille géorgien atteint de plusieurs coups au foie selon les DNA, n’est plus engagé, d’après le parquet Strasbourg.