La Grande mosquée pourrait s'ouvrir aux fidèles début 2010

- ©2008 20 minutes

— 

Un beau cadeau pour la fête du sacrifice. Les responsables des institutions musulmanes de la région ont annoncé hier la reprise prochaine de la construction de la Grande mosquée du Heyritz aux quelque deux mille fidèles réunis au Wacken pour l'Aïd-el-Kébir. En raison d'un différend financier avec l'entrepreneur responsable du chantier, celui-ci est à l'arrêt depuis le 15 janvier dernier. « Il devrait reprendre en février, s'est réjoui hier Fouad Douai, gérant de la société civile immobilière en charge de la construction du lieu de culte. Nous sommes sur le point de rompre avec l'entreprise avec laquelle nous avons un litige, et nous en avons déjà trouvé une autre. »

Seul hic, le coût de la mosquée, estimé initialement à 6,3 millions d'euros, devra être revu à la hausse, de 18 % à 20 %. « Mais peut-être qu'avec la conjoncture actuelle [de crise du BTP], nous pourrons limiter la casse, explique Fouad Douai. Tout le monde a besoin de travailler, la nouvelle entreprise nous a donc fait une offre tout à fait intéressante. Et puis, nous allons doubler nos efforts pour trouver des aides et des dons. » Selon lui, les collectivités locales auraient déjà manifesté leur soutien. En projet depuis dix ans, la Grande mosquée se composera d'une salle de prière de 1 000 m2 réservée aux hommes et d'une mezzanine de 250 m2 dédiée aux femmes. Si les travaux démarrent bien en février, elle pourrait accueillir les fidèles début 2010.

P. W.