Réservation en ligne et files d’attentes virtuelles... Comment Europa-Park assure son déconfinement

LOISIRS Le parc d’attractions allemand Europa-Park va rouvrir ses portes dès le 29 mai

Gilles Varela
— 
Europa Park. Le 06 06 06
Europa Park. Le 06 06 06 — G . VARELA / 20 MINUTES
  • Le parc allemand Europa-Park a annoncé lors d’une conférence de presse ce mardi sa réouverture le 29 mai.
  • De nouvelles mesures, en raison du Covid-19, ont été prises et concernent les gestes barrières.
  • Application, responsabilisation, réservations, nouveautés, « 20 Minutes » vous raconte tout ce qui vous attend.

En voiture Simone (ou presque). Le parc de loisirs Europa-Park à Rust en Allemagne rouvre ses portes dans une poignée de jours. Le 29 mai exactement. Bon, pour les Français, il faudra patienter jusqu’au 15 juin, date de réouverture de la frontière allemande. Dommage, ça rentrait dans les 100 km autour de Strasbourg et la météo est belle ce week-end… En attendant, 20 Minutes vous révèle ce qui vous attend, comment cela va se passer, car depuis le passage du Covid-19, bien des choses ont changé. Votre ceinture est bien attachée ? Go !

Avant toute chose, il faut savoir que le tout nouveau parc aquatique Rulantica reste porte close. L’ouverture des piscines est encore à l’étude en Allemagne. Il faudra donc se rabattre sur le parc « classique ». Grand comme 133 terrains de football, il y aura de la place pour tout le monde assure la famille Mack, propriétaire des lieux. Mais attention, à présent, il faudra obligatoirement réserver en ligne et choisir une journée précise. Puis, après avoir imprimé le ticket ou mieux (c’est recommandé) télécharger son QR code, il restera à s’enregistrer à l’entrée, sans faire la queue et sans contact. Une réservation obligatoire en ligne car la réouverture du parc est conditionnée au nombre de visiteurs par jour. Si les autorités allemandes ont accordé jusqu’à 30.000 personnes en même temps, la famille Mack veut assurer sa rentrée et martèle que la réouverture sera progressive pour éviter toute propagation du virus. Aussi elle se limite à 10.000 visiteurs par jour seulement, dans un premier temps.

Le numérique à tout va

Côté gestes barrières, si le port du masque n’est pas obligatoire dans le parc, il l’est en revanche dans toutes les attractions et les restaurants. Il est d’ailleurs conseillé d’en prendre plusieurs le jour de la visite. Dans le parc, une distanciation de 1,5 mètre est obligatoire et du gel hydroalcoolique sera proposé un peu partout. Une application, « un radar de distanciation », permettra même si vous restez dans le vert, de gagner des avantages comme un accès direct à une grande attraction…

Mais le nerf de la guerre, pour un visiteur, c’est bien sûr l’attente dans les attractions. La famille Mack pense avoir trouvé la parade. Grande nouveauté, il y aura des « files d’attente virtuelles » : il faut télécharger une application élaborée par le service informatique du parc puis réserver une attraction. Votre tour venu, vous recevrez une notification pour vous présenter à l’entrée de l’attraction. Vous enregistrez le QR code et respecter les marquages au sol pour la distanciation. Oui, mais l’embarquement ? Là aussi, il y a du changement : certaines rangées resteront vides et il reviendra au visiteur de fermer et de vérifier les dispositifs de sécurité… Assurez-vous que votre harnais, avant de vous envoler et d’avoir la tête à l’envers, est bien verrouillé. Mais pas de panique, les employés veilleront au grain sans vous toucher, et le train ne peut pas partir tant que tous les voyants verts de sécurité ne sont pas allumés. « Il y a triple niveau de sécurité » assure la famille Mack.

De l’espace, moins de visiteurs… Des nouvelles réjouissantes ? Moins de personnels aussi. Une partie du staff, qui compte habituellement 4.500 personnels, reste au chômage partiel. Conséquence : les spectacles, qui emploient 300 artistes à l’année, ne seront pas rouverts dans l’immédiat. Seuls les petits spectacles reprendront. Les restaurants vont rouvrir également, mais avec moins de tables et de personnels.

Enfin, pour les nostalgiques de la célèbre attraction Pirates de Batavia, complètement détruite dans un incendie il y a deux ans, les travaux ont pris du retard mais on connaît enfin la date de sa réouverture, le 26 juillet. Et à en voir les premières images, il y en aura pour tout le monde. Vous en avez l’eau à la bouche ? Alors encore un peu de patience…