Coronavirus à Strasbourg : 450.000 euros en chèques alimentaires pour compenser la fermeture des cantines scolaires

SOLIDARITÉ Représentant une aide pour 5.000 enfants, 45.000 chèques alimentaires seront distribués par la municipalité de Strasbourg

C.Mo.
— 
Une salle de réfectoire vide (illustration).
Une salle de réfectoire vide (illustration). — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

La mesure avait été annoncée le 16 avril par le maire de Strasbourg, Roland Ries : « La Ville de Strasbourg va éditer et diffuser des bons alimentaires, destinés aux familles aux revenus les plus modestes, dont les enfants mangent, de façon régulière ou non, au restaurant scolaire », précisait-il sur Facebook.

Mercredi, le groupe Up, responsable de l’édition de ces chèques, a indiqué en avoir livré 45.000, de 10 € chacun, à la municipalité. La mesure concerne 5.000 enfants, pour une aide de 90 € pendant le confinement lié au coronavirus. Cela concerne « les familles qui figurent dans les deux tranches les plus basses du quotient familial », avait détaillé le maire.