Coronavirus à Strasbourg : Le président de l'eurométropole veut rendre les masques obligatoires dans les transports

PRÉVENTION Robert Herrmann, président de l'eurométropole, a demandé à la Compagnie des transports strasbourgeois de se préparer à une obligation du masque pour les usagers

C.Mo.
— 
Faudra-t-il attendre le déconfinement officiel pour une obligation des masques dans les transports ?
Faudra-t-il attendre le déconfinement officiel pour une obligation des masques dans les transports ? — Alexia Ighirri/20 Minutes

A Strasbourg, le masque sera-t-il rendu obligatoire pour monter dans un bus ou un tram ? « Pour réussir le déconfinement progressif et sauvegarder la pleine confiance des usagers dans leurs transports quotidiens, il est impératif que le port du masque soit généralisé, a déclaré ce jeudi le président (PS) de l’eurométropole, Robert Herrmann. Encore faudra-t-il que les pouvoirs publics se donnent la possibilité de mettre de tels masques à disposition de la population, comme l’eurométropole et le département du Bas-Rhin vont s’y employer. »

L’élu « demande formellement aujourd’hui à la Compagnie des transports strasbourgeois d’envisager ces différentes dispositions, auxquelles pourrait s’ajouter l’envoi, au niveau des stations stratégiques, parmi les plus fréquentées, d’agents d’accueil et d’accompagnement prêts à réguler les flux des montées et descentes et à sensibiliser aux gestes barrières, absolument indispensables ».

Une mesure déjà prise en Allemagne

Robert Herrmann s’associe à « un courrier adressé récemment au Premier ministre par un groupement d’opérateurs de transports publics représentant 90 % de l’offre nationale » demandant une telle mesure. Dimanche, Edouard Philippe jugeait « probable, s’agissant des transports publics » qu’un « masque grand public » soit obligatoire dans les transports publics après le 11 mai.

En Allemagne, dix Länder sur seize ont déjà annoncé une telle obligation. A Berlin, elle entrera en application lundi.